C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons le décès du professeur François Couty, directeur de l’Institut Lavoisier de Versailles, survenu mercredi 22 mai dernier. Il avait débuté sa carrière comme Maitre de Conférences à l'Université Pierre et Marie Curie et avait rejoint l'UVSQ en 2001. Il s’y est distingué par une brillante carrière à tout point de vue.

le 22 mai 2019

François Couty a mené avec passion, tout au long de sa riche carrière, des recherches en synthèse et réactivité organique qui ont conduit à de nombreuses publications internationales. Il s’est notamment imposé comme un expert mondial de la chimie des azétidines, un petit cycle carboné azoté très important dans la chimie du vivant. Depuis 2016, il était directeur de l'Institut Lavoisier de Versailles (UMR CNRS 8180) après avoir assuré les fonctions de directeur adjoint pendant 10 ans. Il a conduit avec succès la restructuration du laboratoire et permis à tous ses membres d'y travailler harmonieusement. 

Il était également fortement investi dans sa mission de transmission du savoir et apprécié de ses étudiants. Il assurait la responsabilité du master mention Chimie et Sciences du Vivant et participait activement aux enseignements de premier cycle. Il appréciait particulièrement donner cours aux étudiants de PACES. Il a participé à la rédaction de plusieurs livres pédagogiques de chimie organique, qui sont rapidement devenus des références, au service de tous les étudiants.
François Couty s’était pleinement engagé dans la vie de l’Université. A ce titre, il a notamment été membre du conseil de l'UFR des sciences et était membre élu du Conseil académique de l’université.  Enfin, profondément convaincu de l'importance du métier d'enseignant-chercheur, il a siégé au Conseil National des Universités et apporté sa contribution et sa vision au sein de la section 32.

Au-delà de sa brillante carrière, François Couty était un homme respecté et apprécié pour ses grandes qualités humaines. L’ensemble des personnes ayant eu la chance de travailler avec lui pourront en témoigner. Son départ laissera un vide au sein de l'Institut Lavoisier de Versailles. Nous garderons inlassablement la mémoire d’un homme généreux, passionné et profondément humain.